Site internet Haitien pour publier gratuitement tout ce que vous voulez vendre
Gonaïves: Témoin privilégié du règne  de sang

Gonaïves: Témoin privilégié du règne de sang

Gonaïves, la cité de l’indépendance d’Haïti a été la première ville d’accueil de la tournée itinérante du spectacle TÉMOIGNAGE.
Nous sommes le 25 avril 2017 et la soirée débute avec une mise en contexte de la pièce par le metteur en scène Billy Désir.
Dans le pénombre de l’Alliance Française , les 5 acteurs ( Steevenson Sanon, Sabine Sincy, Guesly Michel, Amos St Fleur, Cedieu Damus) jouent face à un public jeune.De petits ricanements transpercent des minutes de silence.On remarque des têtes pensives…
A une pâté de maison de l’auditorium de l’Alliance Française ,la photo de Jean-Claude Duvalier domine la réception de CÉLESTE bar-restaurant. Le fils du tigre semble rester dans la mémoire de certains gonaïviens.
Je vous retranscris les entretiens que j’ai eu avec quelques uns des spectateurs présent au théâtre.

N.B: La version audio est disponible

MARQUEZ MICHEL est directeur de l’Alliance Française des Gonaïves.

V.T ( VLADIMIR TONY): Bonsoir monsieur Marquez.
M.M:Bonsoir
V.T:Vous venez d’assister, de recevoir le spectacle TÉMOIGNAGE cela vous dit quoi?
M.M:Normalement cela me rappelle pas mal de chose ,puisque là, j’ai vécu une partie de la période Duvalier surtout Duvalier fils là. Puisque je suis né en 1967,j’étais à la manifestation 85 aux Gonaïves quand on voulait effectivement en dire non à la dictature tout ça. Donc moi je suis de la génération 85-86 et quand on voit les tontons macoutes tout ça, ça me fait penser à 1985.Et quand on était à la manifestation, il y avait les tontons macoutes qui sont arrivé, qui tirent dessus tout ça,epuis il y avait 3 morts.Markenson Michel.Et il est mort,là on pensait que c’était moi parce que moi je m’appelle Marquez Michel. J’étais dans la manifestation. Donc ça me rappelle cette période et je trouve que c’est un devoir d’ mémoire. Et là en Haïti c’est que au niveau de l’histoire contemporaine, littérature contemporaine c’est qu’on n’enseigne pas ça à l’école et cette génération ne connaît pas vraiment cette réalité.Il y a un trou effectivement, c’est un travail. Je pense que c’est a encourager, c’est vivant aussi.Pour moi ici , il y a le côté où PN conte l’histoire epuis il y a l’autre côté , on montre les faits, qui vraiment me passionnent dans le travail. Effectivement on raconte mais l’autre côté on voit effectivement les actions des tontons macoutes, des militaires et tout sous le régime de Duvalier.
V.T:Cela veut dire que la pièce reflète la mémoire des macoutes?
M.M :Des macoutes et aussi la passivité. des militaires.Parce que les macoutes étaient vassalisé en Haïti, parce que Duvalier voulait avoir le contrôle partout. Contrôle le niveau de la sécurité. VSN contrôle les églises.Quand il a nationalisé l’église catholique.Moi , je trouve que c’est bon travail, c’est à féliciter.Pour moi à Alliance Française nous avons voulu effectivement voir la pièce ici.C’est parce que effectivement nous connaissons qu’est-ce que ça représente parce que nous avons vécu la période des Duvalier.

V.T :
M.M: non,non,non il était là parce que moi je suis passer à la cathédrale. Oui quand je suis passer à la cathédrale ,hé vois Jean-Claude Duvalier. Ça me rappelle 28 novembre 85.
V.T:Comment les gens des Gonaïves ont reçu Jean-Claude Duvalier ?

M.M:Bon,c’était de la politique. Les gens qui connaissent pas cette réalité. Donc c’était vraiment de la politique. C’est une façon aussi de faire oublier puisque y a pas de travail de mémoire. Pour moi effectivement, pour certains ça ne veut rien dire.Pour moi ça veut dire beaucoup d’ chose quand on a vu Jean-Claude Duvalier à la cathédrale des Gonaïves.
V.T:Quel est le message que vous voulez passer aux jeunes?
M.M: Le message c’est que les jeunes n’aiment pas leur pays.,parce qu’ils ne connaissent pas l’histoire du pays,la géographie du pays.On ne va pas l’aimer parce que c’est très important donc on n’enseigne pas l’histoire pour dire voici comment ça a été.Voici comment il faut agir par rapport au passé. On ne va pas rester au passé mais le passé c’est une façon de regarder le présent et l’avenir.Donc je pense que pour les jeunes c’est vraiment de faire un travail de memoire.De lire, de parler avec les anciens par ce que là, il y a une coupure avec les aînés. Moi , je pense que ça c’est des choses qu’il faut reprendre dans la société.Ces genres d’activités et autres tout et tout racontent certaines histoire. Moi je pense que c’est un bon travail pour les jeunes.
V.T: Merci monsieur Marquez
M.M: Non , c’est à moi de vous remercier

IMG_7633LESLY SUCCÈS

est responsable du Centre Pen des Gonaïves

V.T:Alors Succès Lesly, vous venez d’assister le spectacle TÉMOIGNAGE, cela vous dit quoi?
L.S:TÉMOIGNAGE pour moi ça a été un bon spectacle. Donc j’ai pu revivre les années du règne des Duvalier. Donc, chose que je n’ai pas connu .Et avec TÉMOIGNAGE j’ai pu regarder et comprendre tout ce qui a été fait en partie.Donc les agissements des dirigeants.Les gens qui ont eu l’idée de révolter. Donc , toutes les contraintes qu’ils ont eu.Tout ça m’a aidé de comprendre. Donc c’était nécessaire de faire les mouvements des années 86 et c’est aussi un devoir de mémoire qui nous rappelle ce qui a été fait.Et toutes ces choses là ne pourraient pas permettre à nos dirigeants de revenir avec.Donc ,pour moi ça a u’ sens particulier. Compte tenu je me donne comme objectif de travailler avec les jeunes.De faire revivre ces genres d’activités et surtout littéraire dans la ville et les gens à comprendre tout ce que l’importance des choses de l’esprit. Ça a un sens particulier.Pour moi je vois aussi TÉMOIGNAGE comme une sorte de prolongement à une activité que le Centre Pen vient organiser qui appelle  » Semaine Jacques Stephen Alexis ».Si on se rappelle, il a été victime du régime des Duvalier. Pour c’est comme une sorte de prolongement. Moi-même j’ose classer TÉMOIGNAGE dans l’ensemble activités qu’on a fait pour la semaine Jacques Stephen Alexis qui est déjà une sorte de devoir de mémoire et restitution envers Jacques Stephen Alexis. Et moi je pense que cette tournée va permettre à plus un de découvrir, comprendre, de susciter la curiosité des jeunes pour aller demander des comptes à certains gens ou certaines personnes de façon a comprendre. Je félicite Atelier Soleil et les acteurs qui ont su bien jouer leur rôle .Donc c’est a faire et à refaire.

V.T: Est ce que cela veut dire que l’histoire doit occuper une place prépondérante dans l’éducation des jeunes aujourd’hui ?
L.S:C’est important parce que l’histoire en est la somme de nos passés. On ne peut s’amuser à oublier notre passé ou banaliser la mémoire des gens qui ont donné leur vie pour ce que nous sommes aujourd’hui.

V.T: C’est une pièce réussie?
L.S:C’est une pièce réussie et moi-même je pense, j’ai toujours pensé qu’il faut revenir pour se réconcilier avec la mémoire parce que c’est important pour nous de nous situer.Cela va nous permettre de regarder tout ce qui a été fait et comme ça on dit voilà où l’on est.On peut construire un avenir sans ces fardeaux, ces douleurs que nos devanciers ont passé.
V.T: Merci Succès Lesly
L.S:D’accord merci

Francois_Duvalier.ogv

DONI
est politologue gonaïvien

V.T: Bonsoir Doni
Doni:Bonsoir
V.T : Vous venez d’assister à ce spectacle ce soir, est ce que vous appris quelque chose de François Duvalier ?
Doni: Je dois piper mot, je ne dois pas garder mon calme.C’était vraiment exceptionnel, une première fois aux Gonaïves le spectacle de TÉMOIGNAGE. C’était vraiment du beau, j’ai pu retenir beaucoup de chose.Et la première chose que je dois avouer c’est la dextérité des acteurs, leur capacité de retenir l’essentiel du texte. Bien que je ne suis pas de ceux qui ont préparé la mise en scène mais je que ,il y avait un travail de profondeur. Y avait un travail colossal réalisé au niveau des acteurs. C’était vraiment vraiment, c’était vraiment normal,c’était vraiment splendide et agréable de voir les acteurs d’Atelier Soleil de faire franchir une tranche d’histoire qui n’était pas de nos côtés.Je ne suis pas de cette génération, je n’était pas de ma génération des Duvalier, j’ai pu comprendre comment ça a été. La torture, les méchancetés de ce régime malheureusement. C’est une bonne pièce. J’encourage les initiateurs de ce mouvement à investir Haïti pourquoi pas d’autres cieux pour permettre a certaines personnes avisées de mieux comprendre cette tranche d’histoire des Duvalier.

arton21244

 

Jeune Gonaïvienne
V.T:Tu viens de regarder le spectacle TÉMOIGNAGE, qu’est ce que cela vous dit?
GONAÏVIENNE : Bon, TÉMOIGNAGE pour moi c’est pas vraiment un témoignage c’est quelque chose que j’apprends maintenant parce que j’ai pas eu la chance d’avoir des parents à faire parti soit du corps des milices tout ça ou un parent à être victime de ces genres de malversations. Mais, c’est quelque chose que j’apprends. J’ai toujours entendu parler de ces genres de chose, j’apprends maintenant. J’ai appris mais ça me fait très très mal.
V.T :Qu’est ce que tu viens d’apprendre vide François Duvalier?
GONAÏVIENNE:Bon, je viens d’apprendre que François Duvalier comme l’a dit l’acteur c’est un lion dans la peau d’un mouton.Je l’avais jamais vu sous cet angle.Bon, pas disons que je l’avais pas vu sous angle, je savais pas qu’il était aussi cruel.
V.T: Est ce que ça a été un spectacle réussi pour toi?
GONAÏVIENNE :Bon,pour moi je pense que c’était très très réussi. Oui c’était réussi au point que , y avait une bonne mise en scène, éclairage parfaite
, les acteurs étaient au top.En gros c’était une réussite.
V.T: Merci
GONAÏVIENNE : De rien

IMG_7638

CHARLITO LOUISSAINT
est homme de théâtre, professeur, ex Chargé de Communication
Plan Prévention Séisme Grand Nord

V.T:Ou sot gade spektak la , kisa sa vle di pou ou TÉMOIGNAGE aux Gonaïves ?
C.L: Bon, s’on spektak de kalite e an mennm tan sa fè limyè sou on tranch nan istwa nou ke defwa nou Kache. Se vre pou jenerasyon pa’m nan,jenerasyon ki vini avan yo, donk yo konn tout pwoblèm ki te konn genyen sou rejim sa a.Vyolasyon dwa ak libète men pou jèn yo k’ap viv jounen jodi a ki pa konn bagay sa yo. M’panse ke spektak la montre yo vrè vizaj rejim Duvalier a.Paske yonn nan bagay ki te an ti jan fwase mwen, se ke m’wè te gen yon pwomosyon nan Dwa Gonayiv te envite Jean-Claude Duvalier kòm parenn.M’panse ke si yo te gentan wè yon pyès parèy, petèt yo t’ap ezite 3 fwa, 4 fwa avan ke yo fè yon tèl chwa.M’panse ke se de choz ki p’ap repwodui ankò.Erezman ke Jean-Claude pa la men gen des figures du Duvalieriste ankò , donk m’ta swete ke jan de rapèl sa yo, c’est-à-dire de ti ale andedan istwa nou di de bagay ki pa di. Paske pyès la vini avek tout yon ansanm de temwanyaj. Sa ap evite ke jenes la fè de ère adulé des personnage ki pa metite yo adulé yo.
V.T: Vous pensez que la mémoire des Duvalier perdure encore Haïti?
C.L: Oui ,jusqu’à présent sans citer des noms.Gen anpil tortionnaires et les macoutes jounen jodia ki retwouve yo konseye politik, ki retwouve yo petet minis, ki retwouve yo direktè jeneral, eksetera ki la e gen menmiz sou gran desizyon k’ap pran anndan peyi a.
V.T: Merci Charlito Louissaint
C.L:D’accord

N.B: La version audio est disponible

 

 Vladimir Tony

+509 48 39 95 95

vladimirtony@gmail.com

Site internet Haitien pour publier gratuitement tout ce que vous voulez vendre
Previous [ IMAGE] DIEUDONNE LUMA ÉTIENNE offre son MILLION ( pascal ) pour la SANTÉ de son PEUPLE
Next JACMEL : L'héritage MACOUTE en spectacle

A propos de l'auteur

Vladimir Tony
Vladimir Tony 107 Articles

infopreneur et journaliste , j'occupe mes journées à écrire à lire et à partager avec vous mes coatching

Vous pouvez aussi aimer

Société 0 commentaire

[ VIDEO ] MASISI ak MADIVINEZ Haiti ap fè festival fim pa yo

‹   Massimadi se non festival fim ak zafè atistik, masisi ak madivinèz  yo ap oganize nan peyi Dayiti. Festival sa te komanse  nan lane 2009 nan Montréal (Canada) ak

Société 0 commentaire

[ VIDEO] Monologue du Vagin : Ki lang ou pale lè w’ap fè Lanmou ?

[ VIDEO] : Pawol Chouchoun : Les  différents types de gémissements   Pendant l’acte sexuel les femmes font du bruit. Dr Cynthia Jean-Louis nous invite a redécouvrir ces cris qui

Société 0 commentaire

[VIDEO] KIDNAPPING : Avoka yo fè konnen Clifford Brandt se yon moun FOU

Lajistis kondane Clifford Harry Brandt pou li pase 18 lane nan prison. Antreprenè a pral pije pèn li pou kidnapping li fè sou Nicolas ak Coralie Moscoso nan lane 2012.

0 commentaire

Aucun commentaire

Vous pouvez être le premier Commentez cet article

Laisser un commentaire